Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CUSO International - Conseiller-ère en Coordination des activités des organisations rurales


Date limite: 20 septembre 2017 à 17h00
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Conseiller-ère en Coordination des activités des organisations rurales

Cameroun

Date limite pour postuler 20 septembre

Postulez ICI !




Emplacement : Yaoundé, Cameroun

Date de début : Juill - Sept 2017 (flexible)

Durée de l’affectation 12 Mois

Exigences linguistiques  : Français, Anglais

Français Lecture : Niveau 5, Écriture : Niveau 5, Oral : Niveau 5 Anglais Lecture : Niveau 3, Écriture : Niveau 3, Oral : Niveau 3

Exigences Linguistiques : http://www.cusointernational.org/fr/languageratingscale

Ouvert aux citoyens canadiens et aux résidents permanents du Canada seulement

Rôle du coopérant-volontaire :
Le projet sectoriel croissance économique inclusif et durable vise le développement économique local. Les micros et petites entreprises rurales et forestières. Ainsi, l’appui va chercher à renforcer les capacités des structures afin qu’elles deviennent plus performantes dans la gouvernance des ressources naturelles ; D’apporter des solutions adéquates permettant aux acteurs de tirer davantage les fruits de leurs activités génératrices de revenus contribuant ainsi au Document Stratégique de la Croissance et de l’Emploi (DSCE) au Cameroun.

L’organisation partenaire le Centre pour l’Environnement et le Développement Le CED est une ONG de la société civile (OSC), un groupe de pression et de recherche-action. Il est créé en 1994 et a pour Secrétaire Général M. Samuel NGUIFFO. Sa vision est de « Voir une société dans laquelle la gestion des ressources naturelles assure à long terme la durabilité sociale, économique, écologique ».

Ses missions sont entre autres :

  • Contribuer à la protection des droits, des intérêts, de la culture et des aspirations des communautés locales et autochtones des forêts de l’Afrique Centrale ;
  • Promouvoir la justice environnementale et la gestion durable des ressources naturelles dans la région ;
  • Renforcer les capacités des acteurs locaux en matière de plaidoyer et de regroupement en vue du développement des Activités Génératrices de Revenus et de leur auto promotion.

    Le CED, initiateur de cette recherche appui les communautés locales. Le/la conseiller-ère en coordination des activités des organisations paysannes qui sera recruté à cet effet va travailler avec le CED pour la conduite de cette activité.

    Le coopérant-volontaire devra mener les activités suivantes  :
    1. Réaliser une étude sur la monographie des organisations identifiées

    2. Analyser la performance de ces structures

    3. Élaborer et faire adopter un plan de renforcement des capacités

    4. Faire des propositions en vue de la mise en place des plateformes multiacteurs pour la gouvernance responsables des ressources naturelles

    5. Élaborer une stratégie de gouvernance multi acteur

    Compétences académiques essentielles :

  • Un diplôme universitaire en gestion des structures ; en audit organisationnel ; en conduite d’une analyse institutionnelle et ou organisationnelle ; ou autre diplôme équivalant et présentant un intérêt avec le domaine précité.

    Expérience / Compétences professionnelles essentielles  :

  • Expériences pertinentes dans le suivi d’activités de structuration et restructuration ; Expériences dans la conduite de projets de recherche notamment dans le domaine de renforcement des capacités ;
  • Être capable de communiquer à l’oral et à l’écrit
  • Avoir une bonne compréhension du rôle du facilitateur
  • Bonne capacité de flexibilité et d’adaptation dans un environnement changeant

    Compétences académiques souhaitables  :

  • Connaissance des méthodes de suivi évaluation participative ;
  • Connaissance des techniques d’un audit organisationnel
  • Disposer d’une expérience dans la conceptualisation, la mise en oeuvre technique et des technologies appropriées d’analyse participatives et inclusives ;
  • Capacité de transférer les connaissances et compétences aux autres ;
  • Capacité d’élaborer un plan de mobilisation des ressources dans une dynamique participative

    Expérience / Compétences professionnelles souhaitables :

  • Capacité à travailler dans des contextes interculturels.

    À propos du partenaire :

    Centre pour l’Environnement et Développement Le Centre pour le Développement et l’Environnement (CED) est une organisation indépendante et apolitique fondée en 1994. Il a été créé en réaction à la crise de la gestion des forêts au Cameroun, observée au début de la décennie 90, avec la forte augmentation de la production industrielle de bois, le développement de l’exploitation forestière illégale, la recrudescence du braconnage, et les problèmes écologiques, sociaux et économiques causés par cette accentuation de la pression commerciale sur la forêt.

    Le champ d’action du CED s’est progressivement étendu aux problématiques des industries extractives (pétrole, puis autres minerais), perçues comme des menaces pour les droits des populations et de l’environnement. Le CED s’est structuré par la mise en place d’une politique genre (étendue aux relations entre les populations indigènes et les bantous). Gagnant en maturité, l’Organisation a développé une expertise sur les questions de plaidoyer, notamment en relation avec la Banque mondiale et les autres agences multilatérales et bilatérales.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité