Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’AQOCI félicite Nadine Girault pour sa nomination au poste de ministre des Relations internationales et de la Francophonie


Dernier ajout : 18 octobre 2018, par Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

L’AQOCI félicite Nadine Girault pour sa nomination au poste de ministre des Relations internationales et de la Francophonie.

Montréal, le 18 octobre 2018 - L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) félicite Madame Nadine Girault pour son élection du 1er octobre dernier ainsi que pour sa nomination au poste de ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec. L’AQOCI et ses membres tiennent à l’assurer de leur entière collaboration dans la poursuite et la mise en œuvre de la Politique internationale du Québec.

Les 64 organismes de coopération internationale (OCI) du Québec membres de l’AQOCI travaillent depuis plus de 40 ans avec les organisations paysannes, de femmes et communautaires des pays du Sud. Leurs activités de coopération et de solidarité visent d’abord les personnes les plus pauvres et les plus marginalisées et se fondent sur les besoins et les priorités que ces personnes ont elles-mêmes identifiées. Les OCI du Québec participent activement au rayonnement du Québec dans le monde en étant présents dans plus de 80 pays à travers le monde.

L’AQOCI croit que la construction d’un monde meilleur pour toutes et tous passe notamment par l’éducation à la citoyenneté mondiale et la conscientisation des jeunes face aux enjeux internationaux pour en faire des personnes actives, engagées socialement et ouvertes sur le monde. Dans ce sens, l’AQOCI organise chaque année, depuis plus de 30 ans, les Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), où le public québécois est invité à participer à de nombreuses activités, dans une dizaine de régions du Québec. Mais l’éducation à la citoyenneté mondiale passe aussi par le système scolaire et des contacts directs avec d’autres communautés.`

La solidarité internationale doit être mieux intégrée dans le curriculum des écoles québécoises et les séjours d’initiation à la solidarité internationale doivent être encouragés. Le Québec possède d’ailleurs déjà un excellent programme, Québec sans frontières (QSF), qui favorise un engagement citoyen concret en permettant aux jeunes du Québec, âgés de 18 à 35 ans, de réaliser des projets de solidarité internationale dans une démarche de formation complète et éthique.

Par ailleurs, la protection de l’environnement est une condition préalable à la réalisation des droits humains ici et partout ailleurs. Sachant que les pays du Sud sont ceux qui sont affectés le plus gravement par les changements climatiques – même s’ils y ont contribué le moins, les pays du Nord ont la responsabilité non seulement de réduire leurs propres émissions des gaz à effet de serre (GES), mais aussi d’appuyer les pays du Sud à s’adapter aux impacts des changements climatiques. « C’est pourquoi nous espérons que le nouveau gouvernement poursuivra son engagement dans le Programme de coopération climatique internationale (PCCI) » souligne Michel Lambert, président de l’Association.

L’AQOCI croit que la réalisation progressive des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes passent notamment par le soutien aux mouvements de femmes des pays du Sud, l’appui aux activités de plaidoyer, la protection des défenseuses des droits des femmes et l’appui à l’éducation à la citoyenneté mondiale.

« L’effort accompli depuis plusieurs décennies par le gouvernement québécois en soutien à la solidarité internationale a certainement permis de réaliser des avancées pour les droits des femmes et des plus marginalisés au Sud. Ces accomplissements ont pu être réalisés grâce à l’excellente collaboration qui existe entre l’AQOCI et ses membres et l’équipe du ministère. Nous devons préserver les acquis de cet important travail de solidarité afin de participer à la construction d’un monde basé sur des principes de justice, d’inclusion, d’égalité et de respect des droits humains », affirme Frédérique Thomas, présidente de l’Association.

« Nous tenons à souhaiter à la nouvelle ministre le plein succès dans l’accomplissement de son mandat et tenons à l’assurer de l’entière coopération de notre association », conclut Madame Thomas.

-30-

Pour informations
Hélène Gobeil
Responsable des communications
communications@aqoci.qc.ca
Tél : 514 871-1086 poste 205
Cell. : 438 828-2965


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et BénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité