Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

SUCO - Conseiller ou conseillère volontaire en environnement au Burkina Faso


Date limite: 24 septembre 2017 à 23h55
Offert par SUCO
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Catégorie : volontaire non salarié avec allocation mensuelle

Lieu : Kaya, Burkina Faso

Départ prévu : janvier 2018

Durée du contrat : 3 mois

Le Programme de coopération volontaire (PCV) est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère Affaires mondiales Canada (AMC).

Ce programme offre aux Canadiens et Canadiennes la possibilité de réaliser un mandat volontaire dans le domaine de la coopération internationale. Cette expérience de travail à l’étranger vous permettra de relever de nouveaux défis dans un contexte interculturel en partageant vos connaissances et compétences tout en vous enrichissant sur le plan humain.

Qui sommes-nous ?

Nous rassemblons des personnes pour mettre en commun des savoirs et des ressources qui renforceront leur capacité d’action et celle de leur collectivité en vue d’améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales prévalant dans les pays en développement. L’égalité entre les femmes et les hommes, la solidarité, la participation et le développement durable inspirent toutes nos actions.

Contexte d’intervention et description du poste :

Contexte
L’organisation Action pour la Promotion des Initiatives Locales (APIL) est créée en 1998 et reconnue ONG nationale depuis 2004 au Burkina Faso. L’ONG possède plus de 19 années d’expériences dans la mise en œuvre de projets et programmes de développement, principalement dans les domaines de la sécurité alimentaire, du développement local et de la décentralisation. APIL est présente dans 180 villages des régions du Centre, du Centre Nord et du Plateau Central et soutien 72 000 familles pauvres.

Le Burkina Faso se caractérise par la fragilité de ses écosystèmes, d’une pluviométrie déficitaire, d’une désertification chronique et de manifestations climatiques imprévisibles. Le pays est affecté par les manifestations des changements climatiques. Or, la survie des communautés et en particulier les communautés rurales, dépend, pour l’essentiel, de l’exploitation des ressources naturelles notamment à travers l’agriculture et l’élevage. L’ONG APIL consciente de ces réalités non reluisantes pour le monde paysan, a inscrit dans ses priorités de développement la gestion durable des ressources naturelles et la protection de l’environnement. Dans cette dynamique elle a bénéficié de l’accompagnement d’un conseiller volontaire en environnement qui a élaboré une politique environnementale pour APIL. Cette politique est accompagnée d’un plan d’action.

Dans la perspective de renforcement de la gouvernance environnementale en son sein, APIL souhaite collaborer avec un conseiller ou une conseillère en environnement pour l’aider à mieux faire connaître la nouvelle politique environnementale auprès des communautés et des collaborateurs qui entourent l’ONG.

Le ou la volontaire travaillera en étroite collaboration avec la personne homologue chargée de la thématique environnement au sein d’APIL. La personne volontaire s’intéressera à toutes les interventions d’APIL de façon globale, mais s’appuiera sur le projet IMSA pour des cas pratiques. Dans le cadre de son mandat, la personne volontaire sera amenée à se déplacer dans les villages d’intervention d’APIL à la rencontre des communautés.

Description des activités

  • Mener avec l’aide du partenaire APIL, deux ateliers de présentation et de communication sur la vision, les objectifs et résultats attendus de la politique environnementale d’APIL (un atelier à Kaya et un autre à Ziniaré, avec les cibles de 80 personnes par atelier)
  • Réaliser des actions de sensibilisation sur les enjeux liés à la protection de l’environnement et un recueil des engagements des communautés (5 sessions de sensibilisation dans 5 communes bénéficiaires d’IMSA)
  • Plaidoyer auprès de partenaires stratégiques pour la recherche de fonds nécessaire à l’opérationnalisation de la politique environnementale d’APIL
  • Contribuer à renforcer la visibilité d’APIL, par l’animation du site web et de la page Facebook sur les activités réalisée en faveur de la protection de l’environnement

Résultats à atteindre

  • La nouvelle politique environnementale d’APIL est connue et acceptée par les partenaires locaux d’APIL (bénéficiaires et partenaires techniques)
  • Les communautés d’APIL adhèrent à la politique environnementale et prennent des engagements pour la protection de l’environnement dans leur commune respective
  • Au moins deux partenaires mobilisés pour le financement de la politique environnementale d’APIL
  • La visibilité d’APIL en matière de protection de l’environnement est renforcée

Vous êtes la personne que nous cherchons si vous détenez :

  • Un diplôme universitaire dans le domaine de l’environnement, ou tout autre domaine pertinent
  • Excellente capacité de travailler en équipe
  • Bonne capacité d’analyse et de jugement
  • Faire preuve de beaucoup d’autonomie et d’initiative
  • Ouverture et connaissances pour incorporer une approche d’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les aspects du projet
  • Bonne capacité d’adaptation et bonne connaissance de la communication interculturelle
  • Facilité à établir des réseaux et des relations rapidement
  • Grand sens du leadership et ouverture d’esprit
  • Un intérêt marqué pour le Burkina Faso
  • Maîtrise de la langue française parlée et écrite
  • Sensibilité face aux autres, grand sens du respect et de la curiosité

Sera considéré comme un atout :

  • Connaissance du Burkina Faso

En plus, les candidats et candidates doivent répondre aux exigences suivantes, soit :

  • Être de nationalité canadienne ou avoir le statut de résident permanent
  • Être couverts par le régime d’assurance maladie de leur province (RAMQ au Québec) ou posséder une assurance santé privée
  • Être en bonne santé physique et mentale (des certificats médicaux sont requis)

Conditions offertes par SUCO :
En plus d’une expérience outremer hors du commun, vous bénéficierez de :

  • Allocation de subsistance (ce n’est pas un salaire) versée mensuellement et destinée à couvrir les dépenses essentielles et ajustée selon le coût de la vie du pays d’affectation
  • Logement dans le pays d’affectation
  • Billet d’avion aller – retour
  • Assurance santé urgence
  • Formation pré-départ obligatoire et encadrement continu sur le terrain

Vous voulez relever ce défi ?

Faites parvenir une lettre de motivation et votre curriculum vitae avant le 24 septembre 2017 à minuit en vous rendant sur notre site Internet à suco.org/emploi.

Pour toute question concernant ce poste, veuillez communiquer par courriel avec notre équipe de recrutement à ressourceshumaines@suco.org.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à SUCO.
Veuillez noter qu’aucun renseignement n’est donné par téléphone, seules les candidatures retenues pour entrevues recevront un accusé de réception.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité