Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

50 ans de militantisme !


Dernier ajout : 21 février 2018

Par Charles-Antoine Leboeuf, Adjoint au programme QSF - UNITERRA

Robert Jasmin est un conférencier invité aux ateliers enjeux des JQSF. Il est l’ancien président d’ATTAC-Québec, organisation cherchant à rétablir un contrôle citoyen sur le système financier mondialisé. Il a également été fonctionnaire, syndicaliste et commissaire au travail. Après 50 ans de militantisme, il a fait le point avec les participant-e-s QSF.

M. Jasmin débute l’atelier en parlant de l’aboutissement de la conscience par les trois saints, soit la capacité de s’indigner, la capacité de s’informer et la capacité de s’impliquer, inter reliées dans un processus dynamique. Il poursuit en brossant un résumé de l’histoire de l’économie du XXe siècle. Il exprime ensuite son idéal : que l’économie soit dirigée non pas vers une croissance accrue, mais vers un développement soutenable.

Enfin, comme le temps s’écoule rapidement, M. Jasmin nous partage quelques leçons apprises au courant de sa vie de militant, ici paraphrasées :

  • Plus vous vous impliquez, plus vous allez sentir la contradiction dans votre vie. Acceptez la contradiction, elle est signe que vous êtes vivant et elle vous permet d’avancer.
  • Trouvez du plaisir dans l’implication. Un militant triste n’attire pas les autres.
  • Ne vous sentez jamais coupable de vous mettre entre parenthèses, de prendre une pause de militantisme, lors d’un événement marquant comme la naissance d’un enfant.
  • Ne soyez pas déçu d’être minoritaire. Vous devez l’être pour tirer les autres vers l’avant.
  • L’idéal est d’être réformiste révolutionnaire, c’est-à-dire de garder une vision, des objectifs révolutionnaires, mais en prenant des moyens réformistes puisque nous sommes pris, qu’on le veuille ou non, dans un système.
  • Ne vous battez pas pour gagner, battez-vous par conviction.
  • Allez au-delà de vos illusions, de vos déceptions.
  • Bannissez toute idée d’absolu idéologique, religieux, etc. Tout est relatif. S’il y a une guerre, c’est que quelqu’un, quelque part, a placé un principe en absolu.
  • La culture est l’antidote de la barbarie. La poésie peut vous permettre de passer au travers des pires crises personnelles ou sociales.
  • Battez-vous pour que chaque être humain puisse manger, s’abriter, combler ses besoins de base. Il/elle pourra alors vivre l’expérience de l’inutilité. De l’inutilité naît l’art et c’est ce qui distingue fondamentalement l’être humain de l’animal.

    En conclusion, M. Jasmin nous a donné quelques suggestions de lectures comme le Chant général de Pablo Neruda, La marche à l’amour de Gaston Miron et Les veines ouvertes de l’Amérique latine d’Eduardo Galeano. M. Jasmin est lui-même écrivain, auteur du livre Le Temps d’Alexandre. Il tient également une chronique régulière dans le journal Le Courrier de Portneuf, également disponible sur le web.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)