Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Appel à communications pour la revue Caminando


Dernier ajout : 6 octobre 2018, par Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL)

Présentation

Caminando est une revue de réflexion et d’engagement mise sur pied en 1980 par le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL). Elle est une des premières publications francophones en Amérique du Nord à traiter des droits humains en Amérique latine. Elle présente des articles portant un regard critique sur les grands enjeux de la vie sociopolitique en Amérique latine, sur les luttes pour la défense des droits et pour l’autodétermination menées par des communautés latino-américaines, et aussi québécoises et canadiennes, afin d’établir des parallèles entre les problématiques qui traversent le continent et de créer des liens entre les différentes réalités.

Le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) est une organisation de solidarité qui travaille à la défense et à la promotion des droits humains en réciprocité avec les mouvements sociaux et les communautés d’Amérique latine dans la lutte en faveur d’une justice sociale, environnementale, économique et culturelle.

Prochaine édition de Caminando  :

L’implantation des mégaprojets extractifs continue à endommager les territoires et à perpétuer la violence envers les communautés qui y vivent. Les conflits générés par un modèle basé sur l’invasion et la destruction affectent directement les femmes ; celles-ci sont touchées tant par les impacts de ces projets sur leur santé et celle de leurs proches, sur la culture et les systèmes de production locaux (agriculture, etc.) que par les actes de violence qui accompagnent leur mise en oeuvre : harcèlement, agressions, criminalisation de la contestation, féminicides. Les mégaprojets extractifs et la violence qu’ils engendrent sont ainsi vécus par les femmes dans leurs propres corps.

Au fil des ans, les femmes affectées par ces projets ont joué un rôle déterminant dans les mouvements de résistance au modèle énergétique et extractif hégémonique et se positionnent désormais à la tête de ces mouvements.

La prochaine édition de Caminando s’intéresse aux trajectoires et aux réflexions des mouvements de lutte contre l’extractivisme en mettant l’accent sur les apports des expériences des femmes et des perspectives féministes pour :

  • mettre en lumière les multiples façons dont les femmes s’organisent pour contrer les violences qui affectent leurs communautés ;
  • parvenir à une meilleure compréhension de la façon dont l’extractivisme attaque et affecte à la fois les territoires et les corps des femmes, et du lien entre les deux ;
  • contribuer à la formulation de stratégies et de modèles intégrant des préoccupations de justice sociale et de décolonisation.

Cette année, la revue fera ainsi écho au processus de consolidation d’analyses féministes des enjeux socio-environnementaux et politiques abordés par le CDHAL, afin de mieux comprendre les causes structurelles des inégalités et des oppressions, c’est-à-dire les liens inextricables entre capitalisme, patriarcat, colonialisme et politiques extractives. Depuis 2014, en collaboration avec plusieurs organisations sociales, le CDHAL a travaillé à mettre en lumière les impacts genrés des mégaprojets minéro-énergétiques et les luttes, en particulier celles des femmes, pour la défense des territoires. Plusieurs projets et diverses actions ont été menés, notamment la tenue de la Rencontre internationale de Femmes en résistance face à l’extractivisme. Les 37 femmes défenseures de la vie, de l’environnement, de l’eau et des traditions et territoires ancestraux provenant de tous les coins du monde, présentes lors de cette rencontre internationale, ont réitéré la nécessité de tisser les expériences, les analyses et les luttes contre l’extractivisme qu’elles portent chacune sur leur territoire. Cette édition de Caminando se veut un effort contribuant à ce tissage et cette mise en commun.

Thématiques suggérées

Vos contributions pourraient aborder, à titre d’exemple, les thèmes suivants :

  • Les voix des femmes de différentes régions du continent américain partageant leurs expériences et savoirs en tant que défenseures du territoire.
  • Les réalités spécifiques des femmes en termes de violence et de sécurité au sein des mouvements de résistances et leurs contributions au processus de protection de celles qui sont menacées pour leur travail de défense des territoires.
  • Des parcours de défense des corps-territoires des femmes dans les Amériques.
  • Des réflexions sur les liens tissés entre les enjeux énergétiques et les droits des femmes, en particulier des femmes autochtones et paysannes, dans les perspectives féministes, écologistes, décoloniales.
  • Des alternatives pour une justice énergétique proposées au sein des mouvements de femmes des Amériques.
  • Des initiatives de création d’espaces de convergence et des expériences de transformation sociale à travers les alliances et les liens tissés entre mouvements des femmes et/ou organisations socio-environnementales de différentes régions.

Types de textes

Les contributions peuvent prendre différentes formes : articles d’analyse, comptes rendus d’expériences, entretiens, des récits, de la poésie (voir les Directives de publication ci-jointes pour les spécifications relatives au format des textes).

Dates limites

Si vous souhaitez collaborer à l’édition 2018 de Caminando, veuillez nous faire parvenir le plus tôt possible le titre probable de l’article, ainsi que le ou les noms des auteur-e-s à l’adresse suivante : caminando@cdhal.org.

Les textes complets devront être reçus au plus tard le 30 septembre 2018.
Pour en savoir plus sur le CDHAL, visitez le www.cdhal.orget
suivez-nous dans les réseaux sociaux.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)