Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

De jeunes leaders assisteront à un forum jeunesse à Ottawa à la suite de l’annulation de la session d’une commission des Nations Unies


Dernier ajout : 10 mars 2020

Communiqué Pour diffusion immédiate

De jeunes leaders assisteront à un forum jeunesse à Ottawa à la suite de l’annulation de la session d’une commission des Nations Unies

Ottawa, le 9 mars 2020 – Plus de quarante jeunes Canadiens s’autofinançant, qui devaient se trouver aux Nations Unies, à New York, aujourd’hui, se rendront plutôt au Sénat du Canada pour participer à un forum jeunesse les 9 et 10 mars 2020. L’invitation leur a été lancée par la sénatrice indépendante Marilou McPhedran (Manitoba) à la suite de l’annulation de la 64e Session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies en raison du risque de propagation du coronavirus (COVID-19).

Plus de 8 000 personnes devaient participer à la 64e Session, qui est la plus importante conférence annuelle sur les droits des femmes dans le monde. Cet événement est organisé par la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, le principal organe mondial se consacrant à la surveillance et à la promotion des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

« Pendant plus de 20 ans, lorsque je travaillais dans le milieu universitaire, j’ai favorisé la participation des jeunes afin de renforcer leurs compétences à titre de citoyens du monde, dans un contexte multilatéral, et je poursuis mes efforts en ce sens à titre de sénatrice », a déclaré la sénatrice McPhedran.

Cette année, plus de 40 jeunes délégués de l’ensemble du Canada, qui s’autofinancent et font partie du conseil jeunesse de la sénatrice McPhedran, le Conseil canadien de jeunes féministes, se sont engagés à assister à la session annuelle de la Commission de la condition de la femme, au cours de laquelle ils participeront à divers événements et réunions ou y seront bénévoles.
Dans les heures qui ont suivi l’annulation de la Session par les Nations Unies, le personnel de la sénatrice et les conseillers jeunesse ont proposé d’organiser ce forum jeunesse au Sénat pour ceux qui pouvaient se rendre à Ottawa à partir de New York.

Des sénateurs et des représentants canadiens, y compris l’ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, Son Excellence Jacqueline O’Neill, qui devaient participer à la Session des Nations Unies, ont convenu de participer plutôt au forum jeunesse au Sénat. Comme il s’agit du 25e anniversaire de la politique la plus progressiste des Nations Unies en ce qui concerne les droits des femmes, soit la Déclaration et le Programme d’action de Beijing (adoptés lors de la dernière des quatre conférences mondiales organisées pendant la Décennie des Nations Unies pour la femme, qui s’est étendue de 1975 à 1985), les jeunes chefs de file se concentreront sur le programme Beijing+25 afin de créer encore plus de possibilités pour les jeunes Canadiens sur les tribunes multilatérales. Ils rencontreront également de nombreux parlementaires et des experts de la société civile et assisteront à une séance du Sénat, mardi après-midi.

« Lorsque j’ai posé ma candidature au Sénat, j’ai souligné que je voulais jeter des ponts entre le Sénat et les jeunes. J’ai la chance de pouvoir compter sur une jeune équipe diversifiée et dynamique, qui aide mon bureau à accorder la priorité à la participation des jeunes à la prise de décisions multilatérales. Les jeunes Canadiens montrent sans cesse leur vif intérêt et leur détermination à respecter la promesse de la campagne « Génération Égalité » et ils obligent ceux qui prennent des décisions à rendre des comptes en ce qui concerne cette promesse. » – L’honorable Marilou McPhedran, sénatrice indépendante pour le Manitoba

- 30 -

Renseignements :

Katrina Leclerc
Conseillère aux affaires parlementaires
Bureau de l’honorable Marilou McPhedran
Katrina.Leclerc@sen.parl.gc.ca


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmploisDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)