Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CECI - Conseiller-ère en égalité entre les femmes et les hommes


Date limite: 12 août 2019 à 17h00
Offert par Centre d’Étude et de Coopération Internationale
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

TITRE : Conseiller-ère en Égalité entre les Femmes et les Hommes
PARTENAIRE (S) : Fédération Nununa
PAYS ET LIEU DE MANDAT : BURKINA FASO , Léo
DURÉE DE CONTRAT : Durée flexible (3-8 mois)

DESCRIPTION
Le CECI (Centre d’étude et de coopération internationale), organisme canadien à but non lucratif dont la mission est de combattre la pauvreté et l’exclusion de par le monde, en renforçant les capacités de développement de ses partenaires locaux et des communautés locales défavorisées, dans quatre secteurs prioritaires : le développement économique durable, la sécurité alimentaire, la réponse aux urgences humanitaires et l’égalité entre les femmes et les hommes. Le CECI met en œuvre conjointement avec l’EUMC le programme de coopération volontaire Uniterra qui appuie des organisations de productrices de karité au Burkina Faso.

Dans le cadre de sa programmation au Burkina Faso, le CECI a obtenu un financement pour réaliser un projet qui vise l’amélioration de la résilience aux changements climatiques des ménages agricoles dans les parcs à karité, et tout particulièrement des femmes productrices de karité des provinces du Houet, du Tuy, de la Sissili et du Ziro. Ce projet bénéficiera de l’appui technique de Naturama, d’Ouranos, du Laboratoire de matériaux et environnement (LAME), de GECA Environnement et du Centre Écologique Albert Schweitzer (CEAS-Burkina) ainsi que de volontaires mobilisés dans le cadre du programme Uniterra.

Afin de contribuer aux analyses en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et à l’identification de stratégies pour favoriser le renforcement du pouvoir et du positionnement des femmes au sein des communautés cibles en lien avec les problématiques des changements climatiques, les partenaires sollicitent l’accompagnement d’une personne volontaire en égalité entre les femmes et les hommes (EFH).

RESPONSABILITÉS :

  • Sous la direction de la Coordination Pays du projet :
  • Contribuer aux études et analyses, actualisations de diagnostics sur la situation des femmes et des filles et les enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes, particulièrement des productrices de karité, des provinces du Houet, du Tuy, de la Sissili et du Ziro ;
  • Participer à l’élaboration de la stratégie ÉFH du projet ;
  • Participer à la conception des outils de suivi et évaluation de la stratégie EFH ;
  • Contribuer à l’élaboration du programme et des outils de formation sur les notions suivantes : le pouvoir des femmes, le leadership, les rapports de genre, la masculinité à l’intention des femmes leaders, etc. ;
  • Contribuer à l’élaboration du programme de formation à l’intention des leaders locaux, des chefs traditionnels et des responsables d’organisations, sur les enjeux de droits et de leadership vécus par les femmes ainsi que sur les rapports de genre ;
  • Participer la mise en œuvre des programmes de formation sur ces thématiques ;
  • Appui au développement de stratégies prenant en compte les contraintes et besoins spécifiques des femmes pour s’adapter aux changements climatiques ;
  • Créer des occasions d’apprentissage et de formation sur l’ÉFH à l’intention des partenaires du projet, et en faciliter le déroulement ;
  • Collaborer avec les partenaires locaux pour élaborer des outils et des stratégies visant à accroître la participation des femmes et à promouvoir un plus grand accès des femmes aux produits et services qui leur sont destinés en plus de leur offrir une plus grande influence sur ces produits ou services ;
  • Développer des partenariats réalistes permettant de mieux répondre aux besoins spécifiques des femmes ;
  • Participer lors d’événements de promotion, de développement et de plaidoyer portant sur le thème de l’égalité femmes-hommes et/ou de l’entrepreneuriat féminin ;
  • Participer à la documentation des bonnes pratiques sur l’intégration des questions d’EFH ;
  • Partager les données recueillies, les recherches, les outils, les leçons apprises et les recommandations avec les partenaires et le réseau de conseillers et conseillères en matière d’égalité entre les femmes et les hommes ;
  • S’assurer de la participation et de la représentation des femmes à l’ensemble des activités ;
  • Produire les rapports requis par le projet.
  • Consolider les résultats, documenter les bonnes pratiques et participer à l’implantation des stratégies de désengagement.

QUALIFICATIONS :

  • Détenir un diplôme universitaire dans un domaine pertinent (en sciences sociales, en développement international, communication, sciences politiques, relations internationales) ;
  • Détenir au moins trois ans d’expérience dans un domaine de travail connexe ;
  • Connaissance des approches d’égalité entre les femmes et les hommes, de Genre et/ou de Droits des femmes ;
  • Avoir de l’expérience en recherche et en collecte de données et d’information ;
  • Avoir de l’expérience en méthodologies de formation participative ;
  • Être axé sur les résultats ;
  • Posséder de l’expérience de travail avec les organisations de développement œuvrant pour la promotion, l’égalité ou les droits de la femme (un atout) ;
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite en français ;
  • Posséder d’excellentes habiletés pour travailler en équipe multidisciplinaire ;
  • Démontrer une grande capacité d’analyse, de conceptualisation et de rédaction ;

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES :

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie !

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ :

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)