Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Fondation Paul Gérin-Lajoie - Personne consultante en développement d’une stratégie d’engagement du public canadien


Date limite: 7 juin 2020 à 17h00
Offert par Fondation Paul Gérin-Lajoie (FPGL)
Types d’emploi: Emploi
Lieu de l’emploi: Au Québec

PERSONNE CONSULTANTE EN DÉVELOPPEMENT D’UNE STRATÉGIE D’ENGAGEMENT DU PUBLIC CANADIEN
Projet : Programme de coopération volontaire – Compétence, Leadership, Éducation (CLÉ)
Activités : Développement d’une stratégie d’engagement du public canadien
Superviseur : Directeur du programme de coopération volontaire
Autres personnes collaboratrices :
Conseillère en communications
Coordonnateur des ressources humaines, de la formation et de la sécurité
Chargé de projet en suivi-évaluation-apprentissage
Directeur de La Dictée P.G.L.
Chargée de projet en éducation
Chargée de projet en formation professionnelle
Chargée de projet en formation technique
Conseillère en égalité des genres et inclusion

Lieu : Basé au Québec
Dates  :
Mandat principal : environ 25 jours en juin et juillet 2020
Mandat optionnel : une banque de maximum 35 jours (245h) d’appui et de suivi d’ici
mars 2027, à raison d’environ cinq jours par année

Résultats opérationnels ciblés
Mandat principal  :
Stratégie d’engagement du public canadien, incluant :

  • Une analyse du contexte, notamment du système éducatif québécois et
    canadien ;
  • Une théorie du changement sur l’engagement du public canadien ;
  • Des objectifs généraux d’engagement du public canadien pour les sept années du
    programme ;
  • Des objectifs spécifiques d’engagement du public canadien pour les trois
    premières années du programme ;
  • Des thématiques possibles d’engagement du public canadien ;
  • Une stratégie de mobilisation des volontaires canadiens ;
  • Une stratégie de communication, incluant les publics cibles, les messages clefs,
    etc. ;
  • Des mécanismes de suivi-évaluation-apprentissage de la stratégie d’engagement
    du public canadien ;
  • Toute autre recommandation jugée pertinente pour la réussite de la stratégie
    d’engagement du public canadien ;
  • La formation de l’équipe du programme de coopération volontaire sur la
    stratégie d’engagement du public canadien.

Mandat optionnel :

  • Une banque de maximum 35 jours (245h) pour l’ensemble du programme pour
    de l’appui à la mise en œuvre et au suivi-évaluation-apprentissage de la stratégie
    d’engagement du public canadien, soit environ 3 jours par année pour de l’appui
    à la mise en œuvre et 2 jours par année à de l’appui au suivi-valuationapprentissage.

Contexte du mandat
La Fondation Paul Gérin-Lajoie (FPGL) est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations par une éducation de qualité en Afrique et en Haïti. La Fondation est également reconnue pour ses projets en autonomisation socioéconomique, en santé et sécurité alimentaire, en développement durable et en égalité des genres.

Au Canada, par le biais de La Dictée P.G.L., la Fondation contribue à l’ouverture internationale des élèves des écoles primaires et secondaires, ainsi que du public en général. Par ses activités, ce projet éducatif cherche à sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux, à l’importance du partage et de la solidarité ainsi qu’à la valorisation de l’usage et la maîtrise de la langue française.

Créée en 2001, Éducation internationale est une coopérative sans but lucratif de services de développement et d’échanges en éducation, mandatée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour internationaliser les commissions scolaires du Québec. En créant cette coopérative, les commissions scolaires et les organismes du milieu de l’éducation du Québec se sont dotés d’un guichet unique pour ouvrir le réseau scolaire québécois vers l’international et pour aider leurs élèves à devenir des citoyens du monde.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la
scolarité, d’affaires juridiques, de technologies de l’information, de recherche, de négociation et de relations du travail. Depuis plus de 30 ans, les membres de la Fédération des cégeps contribuent au renforcement des systèmes éducatifs de leurs partenaires internationaux, selon une approche de partage de savoir-faire et d’adaptation aux réalités du terrain.

Le programme Compétences, Leadership, Éducation (PCV-CLÉ) qui débutera en mai 2020 est un programme de sept ans mis en œuvre par un consortium composé de la FPGL, d’Éducation Internationale et de la Fédération des cégeps, dans huit pays (Bénin, Cameroun, Canada, Guinée, Haïti, Rwanda, Sénégal, Togo). Le programme vise comme résultat ultime un bien-être économique et social amélioré des personnes les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les filles, dans les pays en développement du Projet, en vue de contribuer
aux ODD.
Pour ce faire, le programme vise deux résultats intermédiaires, soit : i) une performance accrue des partenaires des pays en développement dans la mise en œuvre d’initiatives éducatives plus inclusives, plus novatrices et plus durables sur le plan environnemental, et qui font progresser l’égalité des genres, en appui aux champs d’action de la PAIF du Canada et ii) la participation accrue des Canadiennes et des Canadiens au développement international et aux enjeux mondiaux clés, en
appui aux champs d’action de la Politique d’aide internationale féministe du Canada (PAIF).

Objectif du mandat
Sous la supervision de la personne directrice du programme de coopération volontaire, et avec l’appui de l’équipe du programme de coopération volontaire, la personne consultante aura comme objectif principal de développer de manière participative une stratégie d’engagement du public canadien pour le programme de coopération volontaire. Cette stratégie visera à accroître la participation des Canadiennes et des Canadiens au développement international et aux enjeux mondiaux clés, en appui aux champs d’action de la Politique d’aide internationale féministe du Canada (PAIF), principalement en visant une compréhension et des connaissances accrues des
Canadiennes et des Canadiens, particulièrement des jeunes, des enjeux liés au développement international, notamment l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles.

Cette stratégie devra se baser entre autres sur les réseaux existants en éducation des membres du consortium, soit les commissions scolaires, les cégeps et les établissements participant à la Dictée P.G.L. En plus des membres du système éducatif québécois et canadien, des élèves et des parents d’élèves, elle visera à s’adresser également au grand public canadien, notamment par le biais de
semaines d’actions thématiques, de communications régulières, ou encore de concours.
La stratégie devra également être partagée avec l’équipe et au besoin des formations devront être effectuées auprès de l’équipe responsable de la mise en œuvre de la stratégie. Un mandat optionnel est offert, soit de constituer une banque d’heures d’appui à la mise en œuvre et au suivi-évaluation-apprentissage de la stratégie d’engagement du public, pour un maximum de 35 jours (245h) sur la durée du programme, soit jusqu’en mars 2027, pour une moyenne de cinq jours par année. Cette banque d’heures pourra être utilisée pour offrir un appui à distance ou en
personne aux personnes responsables de la mise en œuvre de la stratégie, pour animer des ateliers de formation ou de perfectionnement sur la thématique de l’engagement du public, pour appuyer l’équipe de suivi-évaluation-apprentissage dans les activités en lien avec l’engagement du public, que ce soit un appui-conseil, l’animation d’atelier ou la révision de documents.

Démarche proposée
La démarche suggérée pour remplir le mandat principal peut se résumer ainsi :

  • Rencontre avec la direction du programme de coopération volontaire pour clarifier le mandat et les attentes ;
  • Lecture de documents, notamment sur le programme de coopération volontaire, sur les trois organisations du consortium, sur les stratégies d’engagement de chacune de ces organisations, sur La Dictée P.G.L., etc. ;
  • Entrevues avec deux ou trois personnes clefs par organisation membre du consortium, notamment les personnes responsables des programmes internationaux et des stratégies d’engagement du public de chacune des organisations ;
  • Rencontres individuelles et/ou animation d’une rencontre de groupe avec les membres de l’équipe du programme de coopération volontaire ;
  • Remise d’un premier jet de la stratégie d’engagement du public canadien ;
  • Commentaires et rétroactions de l’équipe du programme de coopération volontaire ;
  • Remise d’une version finale de la stratégie d’engagement du public canadien ;
  • Animation d’une rencontre de groupe pour socialiser la stratégie d’engagement du public canadien à l’équipe du programme de coopération volontaire ;
  • Au besoin, formation de certains membres de l’équipe responsable de la mise en œuvre de la stratégie d’engagement du public canadien.
  • La personne consultante est encouragée à proposer sa propre démarche si elle diffère de celle-ci.

Calendrier du mandat de la personne consultante
Pour le mandat principal  :
- Remise de la candidature au plus tard le vendredi 7 juin 2020.
- Analyse des candidatures, entrevues et négociation d’un contrat avec la personne retenue au plus tard le 19 juin 2020.
- Début du mandat le 22 juin 2020.
- Remise du premier jet de la stratégie au plus tard le 24 juillet 2020.
- Remise de la stratégie finale au plus tard le 14 août 2020.
- Rencontre de groupe pour socialiser la stratégie et formation de certains membres de l’équipe, au besoin, au plus tard le 28 août 2020.

Dossier de candidature
Les personnes intéressées par ce mandat doivent envoyer leur candidature à pcv@fondationpgl.ca au plus tard le 07 juin 2020.
La candidature doit inclure une présentation de maximum 3 pages, en plus d’un curriculum vitae. Un devis doit être joint à la candidature et doit clairement indiquer si cela couvre uniquement le mandat principal ou le mandat principal et le mandat optionnel. Aucune candidature ne couvrant que le mandat optionnel ne sera retenue en ce moment.
Il est demandé aux personnes consultantes d’intituler l’objet de leur courriel selon le modèle suivant : « Titre du mandat – NOM, Prénom ».

Seules les personnes retenues suite à l’analyse du dossier seront contactées.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmploisDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)